Tuteur Privé

Réforme du Lycée : le grand chamboulement !

Le lycée fait sa révolution

Cette année, grand changement. Le bac subit une réforme, les filières disparaissent au profit d’une autre formule plus complexe ! Beaucoup sont désorientés par la disparition des filières au lycée, un système qui existe depuis 1994. Pas de panique, nous allons t’aider à décoder toutes les options pour ton cursus au lycée ou pour celui de vos enfants sera une partie de plaisir !

L’année de seconde, les premiers changements

Le développement d’un test personnalisé :

Et oui, dès l’arrivée en seconde, on a une première nouveauté ! Au début de l’année, chaque élève passera un test de positionnement en maîtrise de la langue française et en mathématiques, ce qui lui permet d’identifier ses acquis et ses axes d’amélioration.

Aucune inquiétude à avoir cependant, ce n’est pas un examen à proprement parler, les résultats sont anonymes, personnels, uniquement partagés avec les professeurs concernés et la famille et permettent la mise en place d’un accompagnement personnalisé de l’élève. Cela correspond à une vraie volonté de concentrer les efforts pour l’élève là où il en a le plus besoin

A quoi va correspondre cet accompagnement personnalisé ?

A partir de ce test, il sera possible de définir donc les points faibles et les points forts de chacun. Chaque lycéen aura la chance, le bonheur et la joie d’avoir un accompagnement adapté à ses besoins, notamment pour consolider sa maîtrise de l’expression écrite et orale.

Cet accompagnement revêt également une dimension orientation :

  • Accompagner chaque lycéen dans son projet d’orientation
  • Aider dans le choix de sa voie en vue de son passage en 1re (générale ou technologique)
  • Le conseiller dans choix de ses trois enseignements de spécialité s’il envisage une 1re générale ou sa série s’il envisage une 1re technologique.

Mais que va-t-il bien pouvoir se passer en classe de première ?

Les enseignements de spécialités

Et c’est là la grande nouveauté ! Adieu système des voies S, ES et L qui n’existera plus à partir de l’année prochaine pour ceux qui entreront en première générale en septembre 2019. Désormais, il sera donné aux élèves le choix des matières qu’ils étudieront en première, en plus d’un tronc commun à tous les élèves. Ces élèves devront choisir d’approfondir progressivement des enseignements de spécialité :

  • A la fin de la seconde, les élèves qui se dirigent vers la voie générale choisissent trois enseignements de spécialité qu’ils suivront en première (4h hebdomadaires par spécialité)
  • A la fin de l’année de première, ils choisissent, parmi ces trois enseignements, les deux enseignements de spécialité qu’ils poursuivront en classe de terminale (6h hebdomadaires par spécialité)

Un bref aperçu des choix d’enseignements de spécialité proposés aux élèves :

  • Mathématiques
  • Physique-chimie
  • Sciences de la Vie et de la Terre
  • Sciences économiques et sociales
  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Numérique et sciences informatiques
  • Sciences de l’ingénieur
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité
  • Arts (arts plastiques ou musique ou théâtre ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts)
  • Biologie écologie (dans les lycées agricoles uniquement)

Pas de souci pour les 7 premiers enseignements de spécialité, puisque les lycées offrant aujourd’hui les trois séries ES, L et S devraient pouvoir enseigner sans trop de changements organisationnels ces matières ! Cependant, l’implantation des enseignements de spécialité les moins courants tient compte de l’offre actuelle des établissements !

 

Les options

Les options restent une possibilité pour ces élèves amenés à passer le BAC en 2021. En première et en terminale ils peuvent choisir un enseignement optionnel parmi :

  • Langue vivante
  • Arts
  • Éducation physique et sportive
  • Langues et cultures de l’antiquité (cumulable avec une autre option)

 

En terminale, les élèves peuvent également ajouter un enseignement optionnel pour enrichir leur parcours :

  • « Droit et grands enjeux du monde contemporain »
  • « Mathématiques expertes » s’adresse aux élèves qui ont choisi la spécialité « mathématiques » en terminale
  • « Mathématiques complémentaires » s’adresse aux élèves qui n’ont pas choisi la spécialité « mathématiques » en terminale

Mais comment va donc se dérouler le bac en 2021 ?

Les épreuves de premières et de terminale

Une autre grande nouvelle ! En plus de choisir de supprimer les filières pour les élèves en bac général, le gouvernement a aussi décidé de modifier le fonctionnement des épreuves du BAC. Finie, la sacro-sainte semaine du bac qui, ajoutée aux épreuves anticipées et aux notes du TPE valide ou non ton admission au baccalauréat ! Les notes de l’année, les bulletins scolaires et les bacs blancs de première seront dès septembre 2019 pris en compte dans le calcul de la moyenne au bac !

Les épreuves de fin de première et de fin de terminale ne comptent donc plus que pour 60% de la note finale !

Cette session d’épreuves comporte :

1 épreuve anticipée de français en 1re (écrit et oral).

4 épreuves en terminale : 2 épreuves de spécialité, 1 épreuve de philosophie et une épreuve orale terminale.

On retrouve la même organisation que dans le modèle des épreuves actuelles du baccalauréat ! On retrouve cependant un nombre d’épreuves moins important, et surtout, la grande nouveauté, c’est la mise en place d’un “Grand Oral” dont l’objectif est d’évaluer ta capacité à s’exprimer en public !

L’épreuve orale :

L’épreuve orale repose sur la présentation d’un projet préparé dès la classe de première par l’élève.
D’une durée de 20 minutes, cet oral se déroulera en deux parties :
– la présentation du projet, adossé à une ou deux disciplines de spécialité choisies par l’élève ;
– un échange à partir de ce projet permettant d’évaluer la capacité de l’élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques.

L’objectif est double :

  • Évaluer la capacité d’un élève à s’exprimer sur des acquis qu’il a pu travailler à travers un ou deux de ses enseignements de spécialité.
  • Évaluer la capacité à s’exprimer dans un français correct.

S’exprimer dans un français correct, savoir présenter des idées de manière claire et organisée est essentiel pour évoluer dans ta vie personnelle et professionnelle. L’essence de cette épreuve est donc de te préparer à une utilisation concrète et directe des connaissances théoriques que l’on peut acquérir durant le lycée, à travers la parole.  

Le contrôle continu

Le contrôle continu compte pour 40% dans la note finale du baccalauréat avec deux types d’évaluation :

  • Des épreuves communes de contrôle continu qui représentent 30% de la note finale du baccalauréat et sont organisées en première et en terminale. Elles sont organisées en trois séquences, sur le modèle des « bacs blancs » actuels :
    • Deux séquences d’épreuves lors des deuxième et troisième trimestres de la classe de 1re
    • Une séquence d’épreuves au cours du deuxième trimestre de la classe de terminale.
    • Elles portent sur les enseignements communs qui ne font pas l’objet d’une épreuve terminale.

Elles sont organisées dans chaque lycée. Les sujets sont sélectionnés dans une banque nationale numérique, afin de garantir l’équité entre tous les établissements. Les copies sont anonymées et corrigées par d’autres professeurs que ceux de l’élève, exactement comme au BAC classique !

  • Les notes des bulletins scolaires de première et de terminale comptent désormais pour l’obtention du baccalauréat, à hauteur de 10%.

Comment cette transition vers ce nouveau système va-t-elle s’opérer ?

Au mois de janvier 2019, chaque lycée informera les élèves et les familles des enseignements de spécialité qui seront disponibles au sein de l’établissement. Normalement, tu es donc au courant, ou sur le point de l’être de ce que propose ton lycée !

À la fin du deuxième trimestre, chaque élève devra formuler des souhaits d’orientation grâce à la « fiche dialogue » renseignée par les parents, qui sera le support des échanges entre la famille et l’établissement. Commence donc à réfléchir à ce que tu souhaites faire, tu pourras aborder ainsi beaucoup plus sereinement la suite des évènements !

 

Voilà pour ce point sur la réforme du lycée ! C’est un grand changement pour toi, pour les élèves et pour les parents, alors n’hésite pas à nous contacter si tu as des questions !

 

 

Guillaume Gallard

Add comment